Navigation – Plan du site
Index | Plan | Texte |

Entrées d’index

Texte intégral

Que sont les DOI ? À quoi servent-ils ?

Définition

1Le Digital Object Identifier (DOI, littéralement « identifiant d'objet numérique ») est le cœur d’un mécanisme d'identification de ressources numériques, comme les revues, articles scientifiques, rapports, vidéos, etc. Il est parfois comparé aux ISSN ou ISBN pour le web, mais c'est aussi une alternative à l’instabilité des URL par l’association de la localisation du document et des métadonnées qui lui sont liées.

Métadonnées enregistrées pour un DOI

2Un DOI unique est attribué à chaque ressource et ne sera pas réutilisé. Il est établi en enregistrant des métadonnées liées à la ressource numérique

3sur la revue :

  • Nom complet et nom court

  • ISSN électronique

  • l’URL de la revue

4sur l’article :

  • date au format jour/mois/année

  • l’URL de l’article

  • langue du l’article

  • le titre et le titre traduit

  • le ou les auteurs et leur rôle (collaborateur, etc.)

5sur le livre :

  • langue

  • auteur

  • titre

  • sous-titre

  • date de publication papier (=annee edition)

  • date de publication électronique

  • isbn print

  • isbn electronique

  • editeur

  • url

6sur le chapitre (déclaré avec son livre) :

  • titre 

  • sous-titre

  • auteur

  • pagination

  • url

7sur le dépositaire :

  • son nom

  • son contact

8En conséquence, les DOI lient les métadonnées de la revue, du livre, celles du document ( article, chapitre…) et l’emplacement web de la ressource. Ils permettent de faciliter le fonctionnement des bases de données ainsi que les logiciels de gestion bibliographique, mais également de suivre une ressource dans le monde numérique.

9Le corollaire de ce système est la génération d’un code permanent même en cas de déplacement de la ressource. Il est important de garantir la pérennité de la ressource pour intégrer ces bases et donc d’éviter les doublons, et les suppressions de documents.

10Comme les URL, les DOI sont des codes structurés qui débutent par le code de l’organisation responsable de la diffusion de la ressource, puis l’identifiant du document.

Les DOI sur Revues.org

11Les DOI demandés par OpenEdition sont composés

  • du code 10.4000 pour OpenEdition

  • du nom court de la revue

  • de l’identifiant du numéro ou de l’article

12Exemples :

Revue Cybergeo sur Revues.org

URL : http://cybergeo.revues.org/​22699

DOI : 10.4000/cybergeo.23737

Référence complète : Hovig Ter Minassian, « La réhabilitation thermique des bâtiments anciens à Paris : comment concilier protection du patrimoine et performance énergétique ? », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Aménagement, Urbanisme, document 536, mis en ligne le 30 mai 2011, consulté le 28 octobre 2011. URL : http://cybergeo.revues.org/​23737 ; DOI : 10.4000/cybergeo.23737

13Les DOI sont indiqués dans les articles des revues du portail :

dans la barre supérieure, à gauche, onglet “DOI/Référence” (exemple  : http://cybergeo.revues.org/23737)

dans la partie “Pour citer cet article”, sous l’article
http://cybergeo.revues.org/23737#quotation

Les DOI sur OpenEdition Books

14Les DOI demandés par OpenEdition sont composés

  • du code 10.4000/books pour OpenEdition

  • du nom utilisé pour former l’url de l’éditeur

  • de l’identifiant du livre ou du document

15Exemples :

OpenEdition Press
URL : http://books.openedition.org/​oep/​332

DOI : 10.4000/books.oep.332

Référence complète : ERTZSCHEID, Olivier. Qu’est-ce que l’identité numérique ? Enjeux, outils, méthodologies. Nouvelle édition [en ligne]. Marseille : OpenEdition Press, 2013 (généré le 01 juin 2016). Disponible sur Internet : <http://books.openedition.org/​oep/​332>. ISBN : 9782821813380. DOI : 10.4000/books.oep.332

16Les DOI sont indiqués :

dans la barre supérieure, à gauche, onglet “DOI/Référence” (exemple  : http://books.openedition.org/​oep/​332)

dans la partie “ Citer ”

Comment utiliser les DOI ?

Signaler une ressource

17Les DOI doivent être intégrés aux références de citation des objets sur internet en fin de références bibliographiques notamment.

Exemple :
Hovig Ter Minassian, « La réhabilitation thermique des bâtiments anciens à Paris : comment concilier protection du patrimoine et performance énergétique ? », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Aménagement, Urbanisme, document 536, mis en ligne le 30 mai 2011, consulté le 28 octobre 2011. URL : http://cybergeo.revues.org/​23737 ; DOI : 10.4000/cybergeo.23737

Retrouver une ressource

18Il existe plusieurs “DOI resolver”, dont le rôle est équivalent à celui des moteurs de recherche, à la différence qu’ils permettent de retrouver directement la ressource correspondante (attention aux restrictions d’accès). Plusieurs solutions sont possibles (voir la liste complète sur doi.org), entre autres :

19Dans la barre d’URL du navigateur (FireFox, IE, etc.) en préfixant le DOI par l’adresse d’un resolver.

Exemple :
dx.doi.org/10.4000/cybergeo.23737

20en se rendant sur la page d’un résolver, comme on se dirige vers un moteur de recherche sur le web, et de saisir le DOI.

Exemples de DOI resolver :
dx.doi.org
www.medra.org/

21en intégrant un plugin à Chrome comme “DOI Resolver” et à FireFox comme “CNRI Handle Extension for Firefox”, vous pourrez préfixer votre DOI par l’acronyme du resolver directement dans la barre d’adresse de votre navigateur et atteindre la ressource. “doi:” prend la place de “http://”.

Exemple :
doi:10.4000/clio.9995
pour http://clio.revues.org/index9995.html

DOI, e-ISSN et e-ISBN : redondance ou complémentarité ?

22L’identification des ressources électroniques est un enjeu important dans le processus de développement d’Internet. Dans ce contexte, le système de résolution d’identifiant par DOI fonctionne comme un “méta-identifiant”.

23Le système DOI associe les métadonnées descriptives du diffuseur, celles de la revue ou de l’éditeur et celles du document, en plus de l’e-ISSN reprenant ainsi les informations contenu dans ce dernier.

24Les DOI sont donc un environnement de métadonnées complémentaire et non contradictoire avec les e-ISSN et e-ISBN. Le stockage des DOI et des métadonnées liées dans des bases de données ouvre la possibilité de croiser les références ou d’afficher plusieurs localisations d’une même ressource, ce que ne permettent pas les e-ISSN.

Comment acquérir des DOI ?

25Les DOI sont gérés par des agences (CrossRef et Medra par exemple. voir la liste complète sur le site de la Fondation DOI).

26Depuis 2009, le Cléo s’est engagé dans un processus d’attribution de DOI. Pour l’enregistrement de ces identifiants, nous avons choisi CrossRef, agence de référence pour les secteurs “recherche”, articles de revue, livres, conférence etc. et le croisement des métadonnées.

27La demande de DOI est soumise à une cotisation annuelle et à une tarification à (voir les tarifs CrossRef ). Les coûts sont pris en charge par le Cléo.

Quelques liens de référence sur les DOI

Présentations des DOI (en)

28L’article “DOI” de Wikipédia version anglaise.
Présentation des DOI : fonctionnement, usages, histoire etc.” par Content Directions en pdf (2000) ou le site complet http://dx.doi.org/10.1220/presentation1

Les sites de référence (en)

29Le site officiel de DOI.org : http://www.doi.org/
Le site officiel de CrossRef : http://crossref.org/
Le site officiel de Medra : http://www.medra.org/

  • Revues.org